Sélectionner une page

Lorsqu’on parle de Bretagne, on parle d’un fournisseur principal de la France en produits agricoles. La région est connue pour sa force en matière de production de lait, d’œuf, de porcins, en plus de quelques légumes comme les choux-fleurs, artichauts et échalotes avec plus de 80 % de la production nationale et le quart de la production pour les tomates.

Mais, ce n’est pas tout, car l’exploitation agricole de la région est beaucoup plus large, elle couvre les différentes productions et elle participe d’environ 15 à 25% de l’exploitation agricole française.

La région est une ressource agricole du pays, c’est pour cela, qu’on y remarque une forte circulation du flux matériel agricole.

Pourquoi la Bretagne a-t-elle une forte présence dans les chiffres de l’exploitation agricole de la France ?

Ce n’est pas une question du jour. Pour la région, c’est une question de génération et d’héritage, l’agriculture et la production animale font l’histoire de la région, depuis des centaines d’années, la région n’a pas quitté le top 3 les régions les plus exploitables en agriculture.

Statistiquement, la région est un fournisseur principal de la France métropolitaine et un producteur fortement présent dans les différentes exploitations, voici quelques chiffres :

  • la Bretagne couvre au moins 80 % de la production des choux-fleurs, artichauts, échalotes, 60 % pour les épinards et le quart de la production nationale des tomates ;

  • la production agricole de la région est décortiquée comme suit : 21 % pour la production laitière, 19 % pour les porcins, 10 % pour volailles, 8 % pour les céréales et 7 % pour les gros bovins et veaux, la culture fourragère, alors que les légumes frais sont moins présents avec 6% ;

  • le chiffre d’affaires de l’exploitation agricole de la région représente 8.9 milliards dont 65 % vient de la production animale ;

  • sur les 1 621 695 hectares de la surface utilisée la production des céréales consomme presque le tiers de la surface, les prairies artificielles et temporaires occupent de leur part environ 463 500 ha. La part du fourrage est de 305 192 ha dont 95 % de cette surface est dédiée au maïs fourrage.

L’exploitation agricole de la Bretagne participe fortement à l’exportation du made in France. Ainsi, les exploitations de la région couvrent le territoire national et extérieur également. Pour plus d’informations concernant la production agricole de la région, vous pouvez consulter ABC éditions 2021 partagés par la chambre du commerce de la région.

Où trouver du matériel agricole en Bretagne ?

Lorsqu’on parle d’une région fortement agricole, il est important qu’elle soit équipée de matériel d’exploitation. D’ailleurs, c’est le cas de la Bretagne, la circulation de matériel agricole est importante, des équipements de dernières générations sont mis à disposition et à la vente, mais où les trouver ? C’est facile, il existe 3 possibilités, les voici.

Les petites annonces du web

Avec l’évolution du web, plusieurs fournisseurs proposent leurs produits derrière les écrans, cette présentation de produits permet aux futurs clients de lire attentivement la fiche technique de produits et de le comparer avec d’autres appareils et d’autres offres de concurrents, si l’article l’intéresse, il pourra contacter le prestataire pour plus d’information.

Des plateformes comme Agriaffaires, Paruvendu, LeBonCoin ou d’autres sites de la vente d’occasions proposent des matériels agricoles à la vente ou parfois à la location.

Pour parcourir les différentes offres de recherche, il suffit d’écrire dans la barre de recherche d’un moteur de recherche le matériel qui vous intéresse et vous trouverez une liste d’articles qui attendent votre attention.

Les boutiques physiques

C’est la méthode traditionnelle, se déplacer vers un fournisseur et visiter les produits. Vous pouvez toucher et consulter le matériel comme vous voulez contrairement au premier cas, sauf qu’ici, vous êtes obligé de visiter les différents fournisseurs pour être au courant des différentes offres et prix du marché.

Vous pouvez en plus de la vérification de la qualité, le design et l’utilité du matériel, bénéficier des réductions et négocier les prix, le mode et la facilité de paiement.

La vente aux enchères : une occasion inratable

Les gens qui cherchent les bonnes occasions ne manquent jamais les enchères, ces opportunités d’achats des articles à un prix défiant toutes concurrences. Vous pouvez acheter un matériel agricole neuf ou d’occasion, vous devez viser les dates et heures des enchères publiées dans les journaux et dans les sites spécialisés comme Agorastore, Alcopa-auction ou même Autoline 24.

*statistiques officielles 2019

**statistiques officielles 2020